Forces et faiblesses, les deux atouts du candidat!

Cet article est disponible en :
recrutement, évaluation, candidat, compétences, ressources humaines, assessment

Dans un contexte économique où l’exigence de performance et de compétitivité est sans cesse mise en avant, les recruteurs peuvent être tentés de rechercher le candidat "parfait", aussi à la pointe techniquement qu’à l’aise socialement, spontané et créatif autant que rigoureux, doté d’une forte autonomie et d’une grande capacité de travail en équipe…De leur côté, les candidats peuvent avoir l’impression de devoir montrer une image lisse et polie, où aucune faille n’apparaît, ce qui augmente la pression de l’entretien et fausse l’évaluation de recrutement.

Or, nous avons tous des points forts et faibles, c’est un fait. Penser que certaines personnes n’auraient que des points forts relève d’une imagerie hollywoodienne qui tend à idéaliser des individus à la beauté parfaite (et parfois refaite). Dans la vie professionnelle, c’est même dans la synthèse de nos forces et de nos faiblesses que se trouve notre unicité!

Il est donc nécessaire de prendre conscience du fait que certains points faibles peuvent être considérés comme des atouts selon le contexte professionnel. On peut même dire que chaque poste a des exigences aussi bien en termes de compétences fortes que de compétences moyennement développées.

La première raison en est que ces dernières peuvent être nécessaires au bien-être, aussi bien du collaborateur que de son supérieur. Prenons l’exemple d’un poste à haute spécialisation technique dont le titulaire doit travailler seul une bonne partie de la journée; une personne à très forte dimension sociale y sera certainement malheureuse, alors qu’une personne qui a une dimension sociale limitée pourra s’y sentir parfaitement à l’aise. De même, un adjoint de direction qui a de fortes compétences mais une ambition faible sera une réelle bénédiction pour son manager.

Deuxièmement, on oublie souvent que la présence de compétences fortes non utilisées dans un poste donné représente une source de stress non négligeable. Imaginons une personne dotée d’un fort esprit d’initiative et qui est employée à un poste dans lequel les activités sont très répétitives; cette personne risque de connaître un stress considérable du fait de sa faible marge de manœuvre!

Enfin, relevons que la présence de certaines compétences faibles est parfois requise pour faciliter l’intégration du nouvel arrivant dans l’organisation ou renforcer la complémentarité au sein de l’équipe.

Lors d’un recrutement, ce n’est donc pas forcément le candidat qui présente les compétences les plus fortes et les plus diversifiées qui sera le meilleur pour un poste donnée. Il est donc important pour le candidat de se présenter de la manière la plus authentique possible, et pour le recruteur de ne pas mettre la barre trop haut sans raison!

A lire également:

Cet article est disponible en :