Jeunes diplômés: les écoles hôtelières offrent-elles les meilleures formations en management?

Cet article est disponible en :
Jeunes diplômés: les écoles hôtelières offrent-elles les meilleures formations en management?
On constate ces dernières années, un regain considérable d’intérêt pour les écoles hôtelières et de restauration parmi les jeunes qui se destinent à une formation managériale.
 
Auteurs: Antoine Zong-Naba et Vincent Held, Pro Mind Consulting SA
 
Une formation très demandée dans différents secteurs de l’économie
 
Selon un récent article du Figaro intitulé Ils délaissent la fac pour les écoles hôtelières, le taux de placement des jeunes diplômés des écoles hôtelières françaises avoisinerait les 97%. La Vatel International Business School, par exemple, précise que 95% de ses diplômés en master obtiennent un contrat à durée indéterminée dans les 12 mois qui suivent la fin de leur cursus.
 
Par ailleurs, de nombreuses écoles hôtelières indiquent que leurs diplômés trouvent des débouchés dans les activités de services les plus diverses, telles que par exemple l’événementiel, le marketing, la gestion des ressources humaines, l’informatique de gestion, ou encore le conseil à la clientèle (dans le secteur du tourisme ou les banques privées, en particulier).
 
Quelles sont alors les raisons de ce succès?
 
Une préparation exigeante à la vie professionnelle
 
Conciliant cours de gestion, travaux en équipe et stages en immersion (durant généralement plusieurs mois), ces cursus présentent l’avantage non négligeable de confronter rapidement les étudiants à la pratique.
 
Par ailleurs, le fort investissement personnel qui est demandé, notamment en termes d’horaires de travail, dénote d’un sens de l’engagement qui peut représenter un plus significatif du point de vue d’un employeur potentiel.
 
Une formation pratique qui développe les "soft skills"
 
Les étudiants des écoles hôtelières sont en outre amenés à développer non seulement leurs connaissances, mais également des compétences comportementales telles que:
 
  • La capacité de travail en équipe
  • Le sens de l’organisation
  • La présentation et le sens du service client
  • La facilité de contact et l’ouverture aux autres cultures
  • etc.
 
Ils peuvent ainsi apparaître mieux outillés pour assumer des responsabilités managériales une fois le diplôme en poche que leurs camarades qui ont suivi un cursus universitaire plus théorique.
 
Des pré-requis à considérer attentivement
 
Si les écoles hôtelières peuvent représenter un tremplin de choix pour entrer rapidement dans une carrière managériale, il convient néanmoins de prêter attention à l’existence de certains pré-requis, souhaitables pour pouvoir suivre ce type de cursus de manière profitable:
 
  • Un goût pour l’action et une bonne résistance physique
  • Une bonne capacité d’adaptation au changement et à la nouveauté
  • Une dose d’affirmation de soi et de résistance au stress
 
Les cursus peuvent toutefois varier d’une école à l’autre, et le mieux est toujours de se renseigner auprès de l’établissement qui vous intéresse. Dans tous les cas, participer aux portes ouvertes d’une école hôtelière peut être un bon moyen de prendre contact avec ce secteur d’activité.
 
A lire également:
 
Cet article est disponible en :